Archive pour 'le GEM en bref !'

Assemblée Générale du GEM et nouvelles!

SNV35032

 

Vendredi 2 juin a eu lieu l’AG de Forts Ensemble. Ce fut un moment festif et convivial!

De même certaines information ont été évoqués:

- La semaine de fermeture du GEM aura lieu du 7 août au 13 août.

- Céline, notre animatrice, quittera son poste à la fin du mois d’août. Elle sera remplacée par Julien, nouvel animateur qui arrivera début juillet.

Merci à tous pour votre investissement au sein du GEM!

Témoignage des adhérents sur la SISM

SNV34792 SNV34822

 

« Le samedi 18 mars j ai eu le privilège d’être conviée à chanter avec le GEM de la Seyne-Sur-Mer .Je ne voulais pas venir par peur que l’on se moque de moi mais finalement j’y suis aller et la grande surprise… J’ai adoré le théâtre, les chants et la danse. Grâce à cela je me suis sentie exister. Un peu fier je les ai écouté et regardé ,et j’ai ressenti une immense joie. Cela ma beaucoup touchée c’est la preuve que même handicapée on peut réaliser et faire plein de choses et que l’on est forts ensemble . »

Claudine

 

« Pour la SISM j’ai fais deux interventions, j’avais le trac; puis d’un coup je suis monté sur scène et a pied levé j’ai fais une improvisation au théâtre. Puis j’ai moins eu le trac pour lire mon texte et le samedi, j’ai eu de moins en moins peur. On a vu des interventions sur les métiers et le handicap »

Olivier

La SISM 2017!

 

SNV34822

A l’occasion de la Semaine d’Information en Santé Mentale, le collectifs des trois GEM de l’aire Toulonnaise (Forts Ensemble, le Club du lien et Un autre Chemin) ont organisé deux journées festives à la Salle Hélice.

Ces journées ont eu lieu le jeudi 17 et vendredi 18 mars et ont réuni plus d’une centaine des personnes au total.

Elles sont le fruit d’un travail de préparation de plusieurs mois et d’une grande Au cours de ces deux jours nous avons chanté, dansé, joué des scénette de théâtre et bien plus encore… dans une ambiance festive et conviale.

Merci et bravo à tous ceux qui ont œuvré pour ces journées.

A renouveler avec grand plaisir l’année prochaine.

SNV34781

Atelier d’écriture: Souvenirs de couleurs…

Couleur : rouge

Rouge comme la couleur de certains drapeaux flottant un 1er mai, lors des manifestations anti-contrat « première embauche » en 2006. A cette époque j’étais étudiant en droit et j’étais l’un des rares de ma fac à participer au mouvement. C’était à Toulon, sur le boulevard de Strasbourg. Mon père m’avait rejoint et l’ambiance était bonne enfant et familiale. Des pétales blancs volaient au dessus et dans le cortège. Mon père et moi étions de bonne humeur et lui passait son temps à faire des remarques triviales drôles. Plus que pour manifester contre le gouvernement c’était l’occasion de se retrouver. Les gens parlaient entre eux, on rencontrait de vielles connaissances mais il était regrettable à mon sens que tout le monde brandisse la bannière de sa propre chapelle et qu’il n’y ait pas d’unité réelle. C’était le temps des autocollants collés aux blousons et sur les sacs, aux drapeaux rouges flottent dans l’air frais du printemps et la victoire devaient être finalement notre dans ce combat.

Maxime P.

Couleur : jaune

Jaune du coucher du soleil

Une couleur de sérénité

De papillon,

De fleur,

De champignon,

De lune et certains autres astres.

De récif et d’atoll,

De festivals

Et d’Asie.

C’est une couleur élémentaire en dessin.

C’est la savane africaine.

José N et Monique V.

Couleur : noir

Je me souviens de premier scooter, il était petit et noir. J’habitais à Janas avec maman et papa dans un mobil home. Je roulais avec mes frères toute la journée. L’un avait un motocross, l’autre un rocket et moi j’avais un petit scooter. Cela me rendait heureux de le conduire. Un jour j’en ai acheté un autre car il était devenu trop petit pour moi, c’était un rocket.

Un autre jour j’ai trouvé une vipère dans mon lit et j’ai eu très peur. Il me regardait bizarrement. Il était rentré part la porte… Mais mon père l’a tué dans le jardin. J’étais écœuré.

Jean-André S.

Couleur : bleu.

Le bleu me rappelle le paradis que j’ai vu dans mon sommeil en 1986 autrement dit un ciel aussi bleu que le ciel de notre belle planète terre.

Pierre P.

Couleur : noir

Au cimetière, j’étais avec maman, on est allé porter des fleurs aux grands parents et nettoyer la tombe. J’avais 12 ans. D’un seul coup, je me suis mis à pleurer à chaude larme, ma mère m’a demandé pourquoi. Je venais de prendre conscience de ma propre mort. Que le vie s’achève un jour. Aujourd’hui je me suis plus apaisé avec cela. Même si ça a été difficile.

Mickael K

Semaine d’Information en Santé Mentale du 13 au 26 mars 2017

affiche sism

 

Le GEM Forts Ensemble ainsi que ses partenaires (GEM l’aire Toulonnaise, Famille et Tendresse…) sont heureux de vous inviter aux événements qu’ils organisent pour la Semaine d’information en Santé Mentale. La SISM est  un moment privilégié pour réaliser des actions de promotion de la santé mentale et est l’occasion de construire des projets en partenariat et de parler de la santé mentale avec l’ensemble de la population.

Vous trouverez sur l’affiche les dates et informations concernant les événements organisés à cette occasion. Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Bonne annnée 2017

Les adhérents du GEM Forts Ensemble vous souhaitent une bonne année 2017

Bonne annee 2017 Romentique

Noel au GEM

Vendredi dernier nous avons fêté Noel au restaurant N8 puis en compagnie du père Noel.

 

SNV34584

SNV34602

Un peu de poésie

Le petit bout de bois grincheux

 

Il était une fois un petit bout de bois qui était grincheux (c’est simple c’était dans sa nature d’être grincheux)

Il passait son temps à ronchonner après les feuilles et les oiseaux.

Un jour un prince passa par là et entendit les oiseaux qui se disputaient .Il leva les yeux au ciel mais son instinct lui dit que ce n’était pas les oiseaux qui avaient commencé mais bien le petit bout de bois qui grognait.

Le prince monta sur la selle de son cheval et mis une petite tape sur le petit bout de bois qui demanda pardon.

Les oiseaux reprirent leurs chants et le prince pu rentrer dans son palais non mécontent d’avoir mis fin aux agissements d’un malotru.

 

Virginie P.

Forum des association de la Seyne du 26/11

SNV34511

 

Samedi dernier nous avons participé au Forum des association de La Seyne afin de faire connaitre le GEM et rencontrer d’autres associations.

Ce fut une journée très agréable et riche!

 

Atelier d’écriture spécial Haloween

Pour fêter Haloween et se faire peur ensemble les adhérents du GEM ont écrit quelques nouvelles sur ce thème.

En voici quelques une:

 

« Sur l’air de Barbara (l’aigle noir), sorcière, malédiction, peur, bonbon.

« La rançon ou les bonbons »

C’était par une froide nuit d’hiver…..Près d’un lac, une nuit , je me suis endormi.

Quand soudain surgissant du bois noir surgit une sorcière noire, avec un air bizarre J’ai pris peur à ce qu’elle me raconta ……à ma malédiction , ça faisait mal.

Puis le jour se mit à se pointer.

L’appétit vint en mangeant, bon, bonbon pour le moral

Puis enfin j’empruntais mon téléphone

Je sentais un nommé Paul Furin

Allo win j’ai eu la trouille cette nuit Si de trouille il y avait hier, si six trouilles avaient bien suffi. »

 

 »

 

Hallowen qu’en est-il ?

Est-ce une fête, un symbole ?

Le soir où les enfants récoltent des bonbons faisant du porte à porte ……une chasse aux sorcières si elles existent vraiment…..mais qui peut le dire ?

Peut-être une malédiction engendrant la peur, le frisson ?

Que recherchent les hommes en pratiquant ce que l’on pourrait appeler une cérémonie …..que représentent les notes et leurs intonations, le contexte de quoi devant nous inquiéter réellement.. La peur d’où vient-elle, des questions qui nous poussent vers des réponses qui nous poussent vers d’autres questions….finalement c’est peut-être de cela que nous devons nous inquiéter, peu importe le nombre de choses demandées et les interprétations données, il y a toujours une part de mystère qui reste caché dans l’obscurité et qui ne sera jamais dévoilé car peu importe ce que l’on peut se demander il y a tellement de possibilités variées qu’elles ne seront pas mises en question….peut-être est-ce cela le plus flippant : qu’avons-nous   »

 

 »

 

 

«  la rançon ou les bonbons » disait i sans s’arrêter !

Elle le regardait avec de grands yeux ébahis, essayant de l’interrompre mais rien n’y faisait, il continuait sans cesse.

Elle se disait qu’une sorcière malfaisante était passée par là et lui avait jeté une malédiction.

Pourtant ils étaient en voiture se rendant à une fête surprise.

Il ne lui avait pas dit où ils allaient. Et depuis le départ son regard s’était figé , les mains sur le volant et cette phrase revenait en litanie pendant qu’ils roulaient.

Elle avait cru à une blague au début mais au bout d’une demie heure de route elle commençait à avoir peur…où allaient-ils l’emmener et peut-être était-il pris de folie douce de passagère ?

Ils se connaissaient depuis un mois, amoureux depuis remplis d’une douce légèreté de par cette rencontre coup de foudre…mais là, elle commençait à le regretter…qui était-il vraiment ?

Elle qui le prenait pour un prince charmant tant attendu par les petites filles..

Au fond elle ne savait pas grand-chose de lui !

Etait-il un menteur, un malade, un manipulateur ?

Elle tremblait de plus en plus, ne pouvait l’arrêter et descendre de la voiture.

Elle se cramponnait à sa ceinture de sécurité car la voiture allait à vive allure….

La nuit était scintillante d’étoiles, la lune faisait son sourire en coin.

Enfin ils arrivaient au bout d’une demie heure et lui continuait sa litanie

Elle soupirait ! Il lui ouvrit la portière et là en sonnant à la porte e cette maison en pleine campagne, l’hôtesse ouvrit la porte et lui redit : la rançon ou les bonbons. Dans un éclat de rire les autres invités en chœur dire «  Halloween » Eh oui, c’était la surprise : halloween   »

 »

La rançon ou les bonbons !!

C’est l’histoire d’un petit garçon nommé Rémy, il était orphelin après que ses parents fussent sauvagement assassinés par une citrouille.

Rémy cherche désespérément à retrouver sa grand-mère, une fée qui le délivrera du sort jeté par sa cousine après qu’il lui ait volé son sac de bonbons.

Par une froide nuit d’hiver, un soir d’hallowen Rémy se lança à la recherche de sa grand-mère qui vivait sans la forêt.

En suivant les déplacements d’une chauve-souris, il avançait guidé par son instinct de survie. Le ciel était sombre, la terre bougeait sous ses pieds où l’on pouvait voir les mains des morts vivants essayer de l’agripper pour le dévorer.

Mais Rémy tint bon. Il esquiva les dangers, ne se laissa pas envahir par la peur et avança près d’une grotte dans laquelle la chauve souris était entrée.

Rémy entra l’intérieur c’était rempli de toiles d araignées….il se fraya un chemin, aperçu une araignée géante lui foncer dessus.

Rémy courrait, courrait si vite qu’il parvint à échapper à la bête.

Un peu plus loin le chemin était dégagé….soudain un squelette armé d’une faucheuse lui fonçait dessus

Rémy se baisse pour esquiver. Il court encore si vite mais trébuche et tombe à terre. La faucheuse le rattrape , il ,est couché sur le dos, la faucheuse au dessus de lui arme pour le trancher…..puis Rémy ferme les yeux…..

Cinq minutes se passent il se sent respirer….je suis vivant se dit-il ….

Il ouvre les yeux et là il aperçoit et là l aperçoit sa grand-mère le visage rayonnant. Elle lui tend la main …c’est moi grand- maman j’ai tué le squelette il ne te fera plus de mal. Rémy se lève, pour la première fois il sourit, enlace sa grand-mère.

Tu sais lui dit-il je viens de traverser la ville pour te retrouver j’ai eu si peur grand -maman . Grand-mère le regarde, moi aussi j’étais inquiète pour toi mon chéri quand j’ai su que tu étais en danger, j’ai accouru. Rémy lui dit rentrons grand-maman .Elle lui répond « non Rémy, je ,ne rente aps avec toi »

Pourquoi dit Rémy ?

La grand-mère fronce les sourcils …. » parce-que c’est moi qui a jeté la malédiction qui pèse sur toi. Vous m’avez rejetée toi et ta famille, tu vas t’en aller auprès d’eux maintenant. La grand-mère se met alors à grandir sous u tonnerre de bruit et de lumière. Soudain apparait un dragon, il rugit férocement, crache des flammes. Rémy se tourne doucement et court doucement et court le plus vite possible …..le dragon rugit et se lance à sa poursuite sous un tonnerre de bruit…… »

 

12345

Site du club de badminton d... |
...:: Saint-Claude ::... |
Familles Rurales |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble pour Cézy - Thèmes
| Association de Brasseurs Am...
| Cante Luta