• Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

Archive pour juillet, 2013

3 Métiers en Poésie

L’apiculteur

Enfumage, équipé de gants anti-piqures,
Et clippage pour éviter un potentiel essaimage,
Quel métier passionnant qu’est l’apiculture,
Celui-ci sans peine a traversé les âges.
La récolte de miel est toute proche,
Et celle de pollen s’annonce aussi…
Alors, l’homme, un lève-cadre en poche,
Prie pour que ces deux-là soit réussi.
Vient la dernière visite avant l’hiver,
Et elles n’ont plus assez de provisions : il faut nourrir !
Grâce au sirop 50-50 qu’il a acheté l’année dernière,
Sinon il verra sa colonie dépérir.
Visite de printemps et là, c’est le bon moment :
Celui de voir si la colonie est exempte de maladies,
Le couvain se porte bien, heureusement :
Point de varroa ni de fausses-teignes dans cette ruche-ci
Puis on divise les essaims c’est toujours sympathique.
On cherche la reine marquée de rouge cette année.
Les abeilles, bien plus passionnantes que les moustiques,
Prouve à l’apiculteur qu’il fait le plus beau des métiers !

 

Le jardinier

Pour trouver une parade à l’actuelle conjecture,

Dans tout ce qu’on connait et dans ses frondaisons,

Laissons donc une place à Chère Dame Nature,

Que nous entretiendrons sûrement avec passion.

Rien d’autres alentours que les arbres et les fleurs,

Qui nous rappelle bien que rien n’est éternel.

Comme on ne sait pourquoi, ce petit bout qui pleure

Rendons au jardinage son esprit solennel.

Comme le petit fauve qui cherche la souris,

Sans la trouver de suite car celle-ci se cache.

Des roses et des épines il faut trouver le prix,

Sous peine d’un jardin, oui, de plus en plus pauvre

Les fruitiers prometteurs d’une bonne récolte,

Ne se sont guère entretenu tout seul.

Et il y aurait presque de quoi crier à la révolte,

A ceux qui sans rien faire mange tout ce qu’ils veulent.

Mais rester là à voir le gazon qui repousse,

Ne m’ennuie certes pas, ou sans outre mesure.

Je garde ce caillou tout recouvert de mousse,

Celui là même, je le dis, qui causa mes blessures.

Un jardin s’entretient, c’est la base de tout.

Et la personne agit avec non plus raison,

Mais c’est bien de passion que de là il s’agit

Sous peine pour moi jardinier, bien de tourner en rond !

 

Le photographe

Pour celle d’identité,  les photos pour les documents officiels : il ne faut pas sourire.

Il y a également un protocole de mesures bien précises et légales à respecter.

En général elles sont souvent faites par des automates, ces mêmes photographies…

Évidemment on se demande où ce sens d’échange humain juste pour quelques photos est passé ?

 

Grâce à toutes une gamme d’appareils de photographie,

Mais aussi et surtout avec l’aide d’un très bon ordinateur,

Nous pouvons rapidement récupérer les clichés saisis,

A condition de laisser parfois au professionnel quelques heures…

 

Pour toutes commandes spéciales, un devis au préalable est établit,

Afin de prendre au mieux en considérations les exigences du client.

Le «voleur d’images» s’assure d’un travail presque chirurgical : net et précis ;

Puisque il aime voir repartir son « modèle » satisfait et content !

 

L’argentique aurait-il encore un présent avec ses bains d’acides révélateurs ?

Quand on passe au numérique évidemment pellicule et carte micro SD n’ont rien à voir…

Et que trouve-t-on dans sa boutique ? Bien sûr des cadres pour photos hauts en couleurs…

Mais comment acquérir d’un photographe chevronné de son métier le plus pur savoir ?

 

CEDRIC M.

Pique-nique au Pin Rolland (19 Juillet)

Pique-nique au Pin Rolland (19 Juillet) dans photos du Clos Colette et sorties diverses panneau-pin-rolland

Comme cela avait été décidé en réunion des adhérents, et afin de fêter les anniversaires de nos amis les « Lions gémiens » donc né(e)s en juillet, nous sommes partis pique-niquer à Pin Rolland le vendredi 19 juillet 2013, pour l’occasion, certains et certaines avait mis les petits plats dans les grands : bien qu’il fut prévu au départ que chacun, chacune prévoit son pique-nique, dans un élan de générosité conviviale comme on en retrouve nulle part ailleurs qu’au GEM « Forts Ensemble » nous avons eu droit nous aussi à nos petits extras.

Mais, après avoir délimité l’emplacement et avant que la digestion ne commence, pour tout dire : avant même de prendre notre déjeuner convivial, étant donné la température de l’eau nous ne pûmes nous empêcher de sauter dans le grand bain à notre grand plaisir.
Si vous le voulez bien : passons à table (oui la table avait même été prévu et pourquoi pas les chaises avec ? non mais alors ? Ben oui au GEM on ne fait jamais les choses à moitié bref refermons la parenthèse) sandwichs, pizzas et autre salade de fruit s’offraient à nos papilles comme une fleur s’offre à l’abeille qui sort doucement de l’hiver… régalons-nous, régalons-nous après tout on est bien là pour se faire plaisir ; pourquoi s’en priver par une si belle (et chaude très chaude !!!) journée de juillet ?

Nous avons profité du ciel bleu, du soleil qui se refléter dans une eau à bonne température. Le seul inconvénient étant sous nos pieds dans l’eau les petites pierres littéralement recouverte de mousse. Cela a rendu l’entrée dans l’eau (et la sortie) un peu ardu mais bon, ne nous plaignons pas : une fois la pataugeoire passée ce fût un bon moment …
Tiens il est temps de prendre un café ça tombe bien il y en a un juste à côté, nous parlons de tout et de rien, du GEM, des gémiens, de la pluie et du beau temps comme tout un chacun, mais il y a un mais : les meilleures choses ont une fin : il nous faut retourner au Gem. Nous avons privilégié le co-voiturage com’d’ab ; Et nous avions bien raison d’y revenir : car les gâteaux faits la veille on alors fini de nous rassasier. Ajoutons à cela un petit café, et pourquoi pas une ou deux boules de crème glacées avec chantilly pour les plus gourmands.

C’est à ce moment-là qu’Olivier, se présenta à nous avec une petite valise, dont on eut pût penser qu’elle avait fait la guerre. Qu’y avait- il dedans ? Point de dollars ni d’euros mais plutôt des instruments à percussions.
Nous voici donc avec des claves, cloches, agogos, shakers, tambourins, maracas et autres guiros entre les mains, et nous lui avons prouvé que nous pouvions nous en servir à bon escient : car bien que novices nous avons réussi à faire taire les cigales une bonne quinzaine de minutes, en jouant quasiment à l’unisson, aller avant de fermer un petit court de body-mouvement : la musique avec le corps : nous sommes notre propre percussion…Une bonne journée s’achève avec l’impression (pour ma part) d’avoir reçu et donner du plaisir par cet échange gémiens-gémiennes au pique-nique et ce défoulement par la musique, à refaire avis, avis : venez nombreux fêter les anniversaires du mois prochain !!!

Cédric M.

2-freres-pin-rolland dans photos du Clos Colette et sorties diverses

3 Métiers en poésie

                                                         Le psychiatre
Avant de prendre tous rendez-vous avec lui,

on en parle d’abord au futur patient

ce serait bien que tu vois quelqu’un qu’on lui dit

loin de s’imaginer qu’il va finir sur le divan.

Après une premiere consultation

ce professionel de santé commence à y voir clair

pas question à ce moment d’hospitalisation

juste un futur rendez-vous par le biais de sa secrétaire

plus tard, dès qu’il arrive au cabinet,

premier reflexe, prêt de la carte vitale

qu’il s’agisse de dépression ou toutes autres pathologies décelées

il reste souvent avant d’être prie à l’heure en attente dans la fameuse salle

les ordonnances qu’il prescrit que ce soient anxiolitiques ou autres

peuvent passer sous le coup d’une affection exonérante de longue durée

bientôt on peut parler de rémission pour le patient suivit par le spécialiste

et souvent ces entrevues par la sécu et l’intermédiaire de feuilles de soins sont remboursées

il peut être nommé expert dans les affaires médico-judiciaire

en ce cas il doit être objectif, ne pas ce faire influencer par les faits

il dénote alors dans son rapport au procureur son constat nécéssaire

souvent il doit jauger chez ses patients la pénale responsabilité.

 

L’EXPERT
COMPTABLE

Saisit au départ par une entreprise,

Il sait d’avance qu’il aura bonne paie.

Toujours dans les chiffres, interdit de lâcher prise.

Rien dans son travail, jamais ne l’effraie.

Au fil des ans, un travail irréprochable,

et pourtant il va falloir s’en séparer.

Ce n’est pas qu’il soit dans son travail, incapable,

mais pour la boîte il représente de non-négligeable frais…

Alors celle ci prendra un concurrent,

moins onéreux et peut être plus efficace.

Qu’importe, l’essentiel est de gagner du temps.

Mais le boulot que l’ancien a fait, rien ne l’efface!

Monsieur le
procureur de la république

Il est le magistrat par excellence :

lui seul peut classer une affaire sans suite,

lui aussi doit faire preuve d’une extrême transparence,

au risque que contre lui s’engage une procédure de poursuite !

Nombreux sont les magistrats

qui doivent lui rendre des comptes!

pour tous et toutes la même loi,

s’y soumettent aussi les grands pontes!

Par son intermédiaire,

grâce aux conférences de presse,

au plus proche des citoyens, il gère

les situations délicates : celles ci même qui presse…

françois molins en est celui de Paris,

nous l’avons beaucoup vu l’été dernier…

eux au moins on ne les cases pas dans un parti,

au risque que la politique à la justice ne soit mélangée.

Cédric M.

 

 

 

 

Fête du Sourire organisée par l’Association des Paralysés e France (19 Juin)

Fête du Sourire organisée par l'Association des Paralysés e France (19 Juin)  dans les News snv34318

Arrivés en fin de matinée, nous (quelques adhérents de Forts Ensemble), avons rejoint les facilitateurs au parc Fernand Braudel aux Sablettes où se tenait la Fête du Sourire, organisée par l’APF, lors de laquelle nous nous étions engagés à tenir un stand d’information sur notre association en bonne et due forme.
A cette occasion nous avons rencontré de nombreuses association tenants leurs propres stands ; cette journée fût vraiment une bonne occasion de faire connaitre au mieux notre association : le groupe d’entraide mutuelle « FORTS ENSEMBLE » auprès de personnes de tous âges ; nous expliquions du mieux que nous pouvions le but du GEM, distribuant en guise de fin de discussion, une petite plaquette d’informations…
Ce qui fût le plus intéressant (de mon point de vue qui n’engage que moi) fût de « visiter » les autres stands afin de nous renseigner sur les activités de certains de nos « homologues associatifs » notamment le pôle santé de la marie de la Seyne sur Mer composé de médecin, diététicien et autres psychologue, mais aussi notre « voisin de pelouse » l’association « FAIS TA BULLE » ou encore l’association pour l’apprentissage du « langage des signes français » pour ne citer qu’eux (excusez pour les autres, mais nos homologues associatifs furent si nombreux à cette fête du sourire qu’il est quasi-impossible de dresser une liste exhaustive).
Tout au long de cette journée où les zygomatiques se devaient d’être utilisés au mieux, quelques uns, quelques unes de nos amis gémiens et gémmiennes, sont venus jouer les « faux-curieux » pour mieux prendre la température de notre stand sur l’échelle du sourire.
Certains ce sont absentés afin de prendre un petit café, accompagné pour d’autres d’un bain de mer.
Enfin, vers 17H 30 alors que la plupart des exposants se dissipèrent peu à peu, certains sont restés pour un buffet de clôture de cette enrichissante journée. Par la suite un petit concert fût donné, pour boucler la boucle.
Très belle expérience de rencontres inter-associatives et quel plaisir de représenter notre GEM par le biais de ce stand dans la convivialité, la joie et la bonne humeur.
J’espère une seule chose : que cette même fête ait lieu l’an prochain.
CEDRIC M.

Info APF VAR:
ASSOCIATION DES PARALYSES DE FRANCE
Délégation départementale du Var
58, rue Antoine Fourcroy
83 130 La Garde
Tél. 04 98 01 30 50 – Fax. 04 98 01 30 51
Email : mecibah.apf83@gmail.com ou dd.83@apf.asso.fr

snv34303 dans les News

Site du club de badminton d... |
...:: Saint-Claude ::... |
Familles Rurales |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble pour Cézy - Thèmes
| Association de Brasseurs Am...
| Cante Luta